top of page

GIBOULÉES MARTIENNES. 1) LA PTI'TE POUGNETTE ILLUSTRÉE ET LE CITY STADE.

LA MONTAGNE QUI ACCOUCHE



Une Montagne en mal d'enfant


Jetait une clameur si haute,


Que chacun au bruit accourant


Crut qu'elle accoucherait, sans faute,


D'une Cité plus grosse que Paris :


Elle accoucha d'une Souris.



Quand je songe à cette Fable


Dont le récit est menteur


Et le sens est véritable,


Je me figure un Auteur


Qui dit : Je chanterai la guerre


Que firent les Titans au Maître du tonnerre.


C'est promettre beaucoup : mais qu'en sort-il souvent ?


Du vent.


[ Jean de La Fontaine (1621-1695) ]

🤬

Alias La Pti'te Pougnette Illustrée, la dernière livraison du Médianimonastérien revient en détail sur la création d'un city stade, "à savoir une grande plate-forme sécurisée pour la pratique de différentes activités sportives : football, handball et basket-ball", création que "depuis de nombreuses années, notre jeunesse réclame à juste titre (...)".

En fait, pour qui suit les travaux du conseil municipal, ce city stade ne sera pas cette "grande plate-forme sécurisée" mais une petite forme plate, succédané fadasse et boiteux d'un projet autrement plus ambitieux et convivial qu'à la docte assemblée, il y a quelque 30 mois, Jean Hirli présentait ainsi, (cliquer sur le lien ci-dessous) :

🤬

Hélas ! À l'allant de cette annonce succéda le flottant d'évocations ou d'allusions de plus en plus molles et fuyantes. Jusqu'à ce mois de mai 2023 où la lecture du numéro 32 de La Pti'te Pougnette Illustrée révéla la débandade en rase campagne :

Parmi ces travaux et projets en cours, citons, (...) la création d'un city stade (envolée du prix global des travaux après analyse des devis, ce qui nécessite un réajustement du projet avec réduction cohérente de la voilure), (...).

D'où notre réaction, le 23 décembre suivant, par la publication d'un post intitulé :

"À leurs actes manqués. Chronique muette et désabusée d'une mort (ou d'une m****) annoncée".

Post complété, en guise de première dédicace aux élus de Moyenmoutier, d'un couplet "retravaillé" d'un succès de Jean-Jacques Goldmann.

Le post est toujours en ligne. Le cas échéant, en voici le lien :     À LEURS ACTES MANQUÉS

🤬

Informé de la présente diatribe, un ̷f̷o̷l̷l̷o̷w̷e̷r̷, euh...suiveur nous fit grief on ne sut de quel sectarisme à l'égard des "jeunes" et du sport en général ; sur quoi nous l'orientâmes vers la DDJES* spinalienne et ses archives sauvegardant les titulaires des Brevets d'État d'Éducateur Sportif.

🤬

Cependant, incompréhension et désillusion il y a.

Aux pratiquants, toutes disciplines confondues, la surface réellement exploitable de cette structure sera de quelque 220 m², à savoir 22 m en longueur et 10 m en largeur.

À titre de comparaison, les dimensions de jeu pour un match de tennis en simple sont respectivement 23,77 m et 8,23 m. Surface = 195,63 m².

En double, 23,77 m et 10,97 m. Surface = 260,76 m².

D'expérience et de visu, trop étriquée pour des "jeunes", quelque chose comme un joujou qui n'est plus de leur âge et dont, en outre, les jeunes filles sont écartées ou s'écartent d'elles-mêmes.

Senones en témoigne.

Aux flonflons de l'inauguration, à la curiosité de la nouveauté, succéderont, comme un peu partout, désintérêt progressif, accrocs, aléas météo, délaissement "venir armé, l'endroit est désert"...

🤬

Bref : ni fait ni à faire. Au bas mot, 120.000€ dissipés.

🤬

Mais surtout, Mesdames et Messieurs les élus, vous dont certains, à longueur de La Pti'te Pougnette Illustrée, nous gavent de l'adjectif "intergénérationnel", qu'avez-vous à dire aux parents, grands-parents, enfants qui, depuis le conseil municipal du 21 octobre 2021, s'accrochaient aux paroles de Jean Hirli ?

Et qui, aujourd'hui, amers et frustrés (malgré une poubelle et deux nouveaux bancs, finalement de quoi se plaindraient-ils ?) déclament contre vous la fable reproduite plus haut ? Quelle dérobade !

Des paroles du maire, rappelons l'entame :

↓ ↓

Aménagement d’une aire de jeux intergénérationnelle, Haute Qualité Environnementale au Jardins de l'Abbaye. Le Maire informe l'assemblée :

Depuis de nombreuses années un mini ensemble de jeux pour enfants a été implanté sur la parcelle communale cadastrée AD 405. Celui-ci, vétuste, se trouve dans un état de délabrement qui ne correspond plus aux normes réglementaires exigées pour de telles structures, notamment en termes de sécurité et d’accès aux Personnes à Mobilité Réduite.
Notre souhait est de remplacer l’existant par un ensemble convivial de nouvelle génération destiné, aussi bien, aux loisirs des jeunes enfants par l’implantation d’une structure de jeux variés individuels et collectifs ainsi qu’à l’accueil de toute personne désirant profiter de quelques instants de bien être dans un site remarquable adapté à la détente et aux loisirs.
L’ensemble de ce projet est conçu selon une sélection de critères choisis, devant offrir les meilleurs éléments possibles du genre, dans un cadre environnemental historique, calme, prisé par la population de la commune et des personnes de passage.(...)

🤬

Nous avons parcouru plusieurs sites web spécialisés dans l'équipement et l'aménagement des aires de jeux et de loisirs pour collectivités. Furent passées en revue, prix inclus, des dizaines et des dizaines de jeux sur ressorts, balançoires, cabanes, tobbogans et autres configurations de loisirs en tout genre.

Au sortir de quoi, Mesdames et Messieurs les élus, vous qui, sur la parcelle communale cadastrée AD 405 ne faites rien en faveur des"petits", nous sommes gênés pour vous !

Nous le sommes d'autant plus que La Pt'ite Pougnette Illustrée, dans son numéro 5 du mois de décembre 2020, présente, en quelque lignes et photographie à l'appui, "la future aire de jeux à Saint Blaise (...) dont l'ensemble a été financé par la Ville de Moyenmoutier et l'association du hameau La Bégoncelloise".

La contribution (volontaire) de cette dernière fut de 5.000€ ; malgré nos recherches, celle de la Ville demeure inconnue.

Cette aire de jeux portera le nom de Guy Marchal et sera inaugurée le 27 mars 2022.

🤬


*SDJES : Service Départemental à la Jeunesse, à l'Engagement et aux Sports (Épinal). Remplace, depuis 2021, la Direction Départementale Jeunesse et Sports.

Vendredi prochain, 22 mars : lecture des palmarès Chubby Rosy, hiver 2023/ 2024.

Charles Michel est conseiller délégué en charge de l'environnement, du développement durable et du Conseil Municipal des Jeunes.

Seconde partie des GIBOULÉES MARTIENNES, Entre-temps ramait Charles Michel sera mise en ligne, vendredi 29 mars.

Toutes les images de cette page ont été générées par Intelligence Artificielle.

 




Comments


bottom of page