top of page

Thierry Cohen, l'affairiste affairé. Quand le PDG de l'Intermarché du Rabodeau entretient discrètement un bouquet d'hétéroclites mandats auxquels nul n'aurait songé.


Le Registre unique du personnel (RUP) est un document que la loi impose à l'employeur de créer, mettre à jour et conserver, sur lequel, de façon indélébile, sont inscrits les noms et prénoms de tous les salariés dans l'ordre des embauches, ainsi que, dans une partie plus spécifique, l'identité de stagiaires et de personnes volontaires en service civique.

Sis avenue du Général de Gaulle, lieu-dit Le Rabodeau, Intermarché Super est ouvert depuis 17 ans. Au mois près.

Pour en avoir longtemps franchi le seuil avant de tourner définitivement casaque, combien d'employés différents, jeunes pour la plupart, n'avons-nous pas successivement salués, qui dans les rayons, qui aux caisses, qui se hâtant d'une tâche à l'autre, sur le parking ou ailleurs ?!

Assurément plusieurs dizaines !

ANORMALEMENT plusieurs dizaines !

Seul le RUP connaît la réponse....

֍

Inutile d'avoir fait de longues études en ressources humaines pour saisir que la notion de turnover, (en bon français de "renouvellement du personnel"), est intimement liée à la qualité de vie dans l'entreprise, à son attractivité et à l'état de son climat social...

N'incitent guère à s'investir : déficit de communication, mauvaise gestion des employés et mauvaise ambiance, déséquilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, manque de perspectives d'évolution, salaire et avantages jugés trop faibles,(...).

Combien de ces cases dissuasives, de ces handicaps, le magasin cochait-il ? Et, peut-être, coche-t-il encore ?

֍

Bien sûr, de ce personnel vulnérable, sciemment embauché car peu ou pas qualifié, saisissions-nous parfois les chuchotements amers et las ! Bien sûr, croisions-nous souvent les visages humbles et sombres !

Oui, entendions-nous aussi (et approuvions) les clients faire entre eux grief à Thierry Cohen d'un défaut d'organisation et de son absence systématique en après-midi !

֍

Pourtant...Pourtant...

Au début de cette année, la rédaction spinalienne de Vosges Matin, nous apprenait que notre commerçant, alors qu'il en siégeait jusqu'alors au "collège employeur", venait d'être nommé président du Conseil de Prud'hommes d'Épinal, ce qui lui vaut une breloque en bronze doré et le fauteuil ad hoc qu'il occupera jusque janvier 2025.

Et l'article, tout en complaisance, de saluer un "esprit stakhanoviste*" et nous apprendre que "l'increvable" (presque) sexagénaire "assume aussi les fonctions de vice-président de la CPAM*, d'administrateur à la CAF*, d'élu à la CCI* (...)", sans parler de sa présence dans on ne sait trop quelle commission préfectorale, par nous qualifiée de théodulesque, "en charge de l'installation de caméras de surveillance dans le département" (!).

"Question de passion", commente l'intéressé.

Nous, nous pensons qu'élever Thierry Cohen à ce rang n'est pas très heureux et serions du côté de ses employés, d'aujourd'hui et d'hier, à qui cette nomination ferait offense.

֍

Plus curieux que le journaliste, et défiants de longue date envers notre homme, nous avons mis au jour ce qu'autour de nous d'aucuns ignoraient, à savoir qu'il apparait 23 fois au sein de 16 sociétés regroupées dans l'arborescence ci-dessous, (à une exception près : co-mandataire SCI Carole).

À retenir :

Établies çà et là, Paris, Lyon, Vitrolles,(...), et, bien sûr, Moyenmoutier [SAS* Bougère (Intermarché) et SCI Samesco], 11 de ces 16 sociétés toujours actives (du moins sur le papier) sont enregistrées en Société Civile Immobilière (SCI), spécialisées dans la "location de terrains et d'autres biens immobiliers".

Autres secteurs : Supermarchés, Publicité, Expertise-comptable, Automobiles.

Par contre et malgré leur présence dans l'arborescence, sont radiées Java Consulting, TCJEB, Le Cap Brand.

Thierry Cohen est quatorze fois cité en qualité de gérant ou gérant associé. On le trouve aussi président, actionnaire bénéficiaire ou co-mandataire.

À l'inverse, son nom n'apparaît pas, ou n'apparaît plus, dans Mauridis.

֍

La cartographie, l'arborescence ci-dessus présentée, n'est pas interactive (aucune réaction ne se produit quel que soit l'endroit sur lequel nous cliquons).

Par contre, il vous serait aisé de l'activer, d'accéder à l'arborescence ainsi qu'à d'autres informations en vous rendant sur la page web suivante :

 ╰┈➤ infonet.fr

Dans la barre de recherche, entrer ou copier/coller le numéro Siren 495381915 ou Siret 49538191500018

cliquer sur Rechercher.

cliquer sur BOUGERE (Intermarché Moyenmoutier).

dérouler et dérouler encore jusqu'à l'apparition, à droite de l'écran, de la case "CARTOGRAPHIE" et l'arborescence des sociétés.

Pour agrandir l'arborescence, cliquer, parmi les 4 choix proposés en haut à droite, sur les 2 petites pointes de flèches opposées.

(Il est parfois nécessaire de cliquer à n'importe quel endroit de la case "cartographie" pour faire apparaître l'arborescence).

Pour obtenir des informations sur la société de votre choix, cliquer sur la pastille située juste au-dessous de son nom.

֍֍

Y-a-t-il, parmi ces sociétés, des gérances de paille (en prête-nom) ? Toutes ces SCI ne viseraient-elles que l'optimisation fiscale ? Du reste, tout cela serait-il plus que de simples boîtes aux lettres ? Que des coquilles vides ? Ou autre chose ?

Accordez-nous un peu de temps afin que des vérifications, dont nous vous ferons part le plus rapidement possible, puissent se faire.

 

*Stakhanovisme : zèle excessif dans l'accomplissement d'une tâche afin de se mettre en valeur

*Caisse Primaire d'Assurance Maladie

*Caisse des Allocations Familiales

*Chambre de Commerce et d'Industrie

*Société par Actions Simplifiée

 

À LA SEMAINE PROCHAINE , VENDREDI 31 MAI !


 











Comments


bottom of page