top of page

1. AU SECOURS ! LA CHASSE REVIENT ! Liaison contre nature entre écoliers et chasseurs.

Tour à tour, les 6 et 11 avril derniers, à quelques jours de la fête et des vacances de Pâques, les écoles du Rabodeau et de Saint-Blaise accueillirent Laurent Lalvée de la cossue FDCV¹, d'où il émarge comme technicien multitâche, éducation à l'environnement et référent haies en particulier.

Pourquoi et comment a-t-il pu s'introduire dans ces sanctuaires de candeur, d'apprentissage et d'instruction, lui l'ambassadeur d'une cynégétique anachronique et déloyale, rejetée par une forte majorité de Français; source, chaque année, de plusieurs dizaines d'incidents et, tout autant et surtout, d'accidents, quelques fois graves, parfois mortels² ? Sans parler de l'entrave à profiter sereinement d'activités de plein air...

Réponse : par l'opération "Je plante une haie pour mon école".

– Portée par cette FDCV, mais aussi, entre autres, le Conseil Départemental et l'Éducation Nationale, l'opération ambitionne, d'une année l'autre, de "soutenir les plantations de haies répondant à des enjeux de sensibilisation d'un public scolaire" - maternelles, primaires et Instituts Médicaux Éducatifs. – Filtre il y a : un appel à "projets pédagogiques" lancé à chaque rentrée permet de désigner les établissements qui accueilleront le "référent haies" au printemps suivant. Les écoles du Rabodeau et de Saint-Blaise firent acte de candidature; les projets furent retenus : "Bonjour Monsieur Lalvée!"

— Au risque de passer pour ergoteurs, d'entendre que ce n'est pas le propos et que c'est un mauvais procés, se posent 2 ou 3 questions :

. avant d'adresser un projet ayant cette finalité et d'en parachever le dossier, Charles Michel³ ou l'équipe espaces verts des services techniques municipaux ont-ils été approchés par les responsables des écoles sus-citées ?

. Des parents se sont-ils offusqués de l'intervention en milieu scolaire du commis-voyageur des nemrods vosgiens ?

. Ces enfants, tous ces enfants savent-ils bien ce que recouvrent les mots chasse et chasseur ?

. "Les grands" ont-ils toujours réussi à leur cacher ces vidéos où des animaux, hors d'haleine et terrifiés, se meurent acculés par des viandards au front bas ? Ces quelques-uns qui, échappant aux radars des fédérations, plombent en même temps le déficit d'image de cette pratique et ruinent toute tentative de la ripoliner plus verte.

¹FDCV : Fédération Départementale des Chasseurs des Vosges. Le siège se trouve à Épinal.

²Bilan officiel "des accidents-incidents de chasse 2022-2023" en cliquant sur le lien ci-après : CP_Bilan-chasse_2023_vf.pdf (ofb.gouv.fr)

³À 22 ans, Charles Michel est un jeune homme pressé

.BTS agricole (École d'horticulture et de paysage de Roville-aux-Chênes).

.Études de géographie, aménagement du territoire et environnement. .Conseiller municipal auprès de Jean Hirli, délégué à la Jeunessse, au CMJ (Conseil Municipal des Jeunes), à l'environnement et aux espaces verts.

.Entrepreneur individuel depuis bientôt 2 ans dans le secteur de la reproduction de plantes.

.Chef adjoint du pôle "cadre de vie" à la Ville de Saint-Dié depuis mars dernier.

.Ancien Conseiller régional des jeunes du Grand Est.


Saison 2023/2024 : ouverture de la chasse aux principaux gibiers le dimanche 17 septembre à 9H et clôture le jeudi 29 février au soir


FIN DE LA 1re PARTIE

2e PARTIE : DÉCIDER POUR MOYENMOUTIER CE QUI SE FAIT À SAINT-DIÉ



 










bottom of page