top of page

2. VOYAGE EN TERRE INCONNUE. Moyenmoutier,Raon-l'Étape: Jean Hirli,serviteur de 2 maîtres à la fois.

Nous sommes le dimanche 23 mars 2014, au soir du premier tour des élections municipales où trois listes s'affrontent :

-"Confiance et persévérance pour Moyenmoutier" (UDI¹), menée par Pascal Guy, maire sortant.

-"Agir pour ne pas subir" (divers droite), conduite par Jean-Marie Étienne. Sophie Da Silva en est le numéro 6*.

- "S'unir pour réussir" (divers gauche), de Guy Paret, maire pendant 18 années, battu par Pascal Guy en 2008.

╰┈➤Sur cette liste, Jean Hirli est en 5e position, Gael Bourdet* et Anthony Bontemps* occupant respectivement les 9e et 11e places.

...

Tombent les résultats. - La liste de Pascal Guy rafle 19 des 23 sièges à pourvoir. - Jean-Marie Étienne en remporte 2, le premier pour lui-même, le second pour Sylvie Antoine**. - 2 sièges également pour Guy Paret, lui et Marie-Thérèse Duthel**.

╰┈➤ Jean Hirli est écarté.

Nous voici maintenant en mars 2017. Guy Paret, démissionnaire, doit être remplacé par le 3e de la liste qu'il conduisait en 2014, c'est-à-dire par Étienne Humbert qui décline la proposition, tout comme, dans la foulée, Jasminka Vinot arrivée 4e.

Or, derrière Jasminka Vinot, il y a Jean Hirli, qui accepte.

╰┈➤ Et c'est ainsi que, le 14 avril 2017, Pascal Guy procèdera à l'installation comme conseiller municipal de celui que, beau joueur, il adoubera pour lui succéder en 2020.

"Joliment manoeuvré !", glapiront quelques mauvais esprits.

Réuni le 21 octobre 2021, le conseil municipal, parmi d'autres délibérations, prenait celle d'une demande de subventions européennes (puis régionales) "pour la création d'une nouvelle aire de jeux à proximité de l'abbaye, le long de la voie verte." (Médianimonastérien n° 15, novembre 2021). Deux ans plus tard, aujourd'hui, les trois pauvres jeux hors d'âge sont toujours en place, seuls deux bancs et une poubelle ayant été installés à l'approche de l'été dernier. .

. Au soir du 15 mars de cette même année 2020, Jean Hirli est élu avec 77,05% des suffrages exprimés, devant la dissidente Patricia Vely-Simon (22,95%), au terme d'un premier tour chamboulé par une abstention record (59,22%) en raison de, comme partout en France, la pandémie de coronavirus.

. La liste sans étiquette "Ensemble, agissons pour Moyenmoutier" s'empare de 21 sièges, n'en laissant que 2 à sa concurrente "Vos idées d'Aujourd'hui seront nos Projets de Demain" (sans étiquette également). Ils reviennent à Patricia Vely-Simon et José Luis-Recio, qui le cède d'emblée à Évelyne Meyer.

Là où le bât commence à blesser

╰┈➤ Hormis son premier cercle, peu d'entre nous savions que Jean Hirli, nonobstant son élection, garderait alors plus qu'un pied à la mairie de Raon-l'Étape, salarié comme agent territorial de la fonction publique, responsable de la communication et de la culture.

╰┈➤ Même si l'on se doute qu'il n'est pas comptable de son temps, qu'entre deux urgences, Moyenmoutier aurait la priorité, la cité et ses quelque 3000 habitants ne valent-ils pas un maire d'une disponibilité entière ? Un maire qui n'y soit pas seulement à temps partagé ?

Ne valent-ils pas mieux qu'un ménage à trois avec Moyenmoutier, l'épouse derrière ses carreaux, et Raon-l'Étape, la maîtresse sans scrupules ?

╰┈➤ Voilà conséquemment son mandat local amputé d'un volume d'heures dévolu, entre autres tâches, à valoriser l'identité et l'image de marque d'une commune qui n'est pas sienne et qui, sans être antagoniste, n'en est pas moins étrangère. Sans parler, le cas échéant, d'y susciter des projets culturels, de suivre leur mise en place, de mettre en valeur le patrimoine, et ainsi de suite³...

Ce n'est quand même pas courant !

╰┈➤ Implicitement, ses 715 électeurs lui ont demandé de planter des buts pour Moyenmoutier, pas pour la voisine.

. De ses deux mentors - son employeur Benoît Pierrat, maire à plein temps de Raon-l'Étape, et Pascal Guy, ancien maire à plein temps de Moyenmoutier - comment, pourquoi, ce dernier a-t-il pu favoriser cette anomalie, cette incorrection, ce coup de canif dans le contrat passé entre Jean Hirli et ceux dont il est l'obligé ici, au 23 rue de l'Hôtel-de-Ville ?

╰┈➤ Paraphrasons Goldoni² : Jean Hirli est-il simultanément le serviteur de deux maîtres inconciliables ? Nous pensons que oui.

Sous l'angle de l'éthique, est-ce compatible avec son mandat municipal ? Nous pensons que non.

 

¹ UDI : Union des Démocrates et Indépendants (centre droit). Hervé Marseille en est l'actuel président, Jean-Louis Borloo le fut.

* En 2020, Sophie Da Silva, Gael Bourdet et Anthony Bontemps rejoindront Jean Hirli sur la liste duquel ils seront élus.

** Sophie Antoine et Marie-Thérèse Duthel rejoindront également la liste de Jean Hirli mais seront battues.

² En référence à Carlo Goldoni, auteur dramatique italien du 18e siècle, et sa pièce de théâtre Arlequin,serviteur de deux maîtres.

³ Peut-être la seule en France, l'Université Toulouse III-Paul Sabatier propose cette formation. Voici le descriptif du poste en copié-collé :

Le directeur de la communication et de la culture est une personne responsable de la gestion et de la coordination des activités liées à la communication et à la culture au sein d'une organisation ou d'une institution. Il s'occupe de la mise en œuvre de la politique de communication fixée par la direction de l'établissement et veille à ce que les messages et les actions de communication soient cohérents avec les objectifs et les valeurs de l'organisation.
Le directeur de la communication et de la culture peut être chargé de diverses tâches, telles que la planification et la mise en œuvre de stratégies de communication, la gestion des relations avec les médias, la coordination des événements culturels, la supervision de la création de contenus et la gestion des canaux de communication internes et externes.
 

VOYAGE EN TERRE INCONNUE. Fin de la 2e partie.

 


Comments


bottom of page