top of page

GIBOULÉES MARTIENNES. CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES, (2de.partie) . OÙ IL APPERT QUE CHARLES MICHEL, KATIA CRÉPET-SCHIRA ET JEAN HIRLI "BOIVENT GOULÛMENT LA TASSE".

En mars 2021, lors de l'appel à candidatures pour participer au Conseil Municipal des jeunes, la population locale âgée de 11 à 18 ans, au vu de son importance, devait former, sans difficulté aucune, un ensemble suffisamment conséquent pour le constituer aisément*.

: ̗̀➛ Est-ce dû à l'inutile chinoiserie de la procédure ? Au caractère opaque d'une sélection blessante autant qu'incongrue ? Aux questions sur les compétence et qualité de ceux qui prétendaient secrètement la pratiquer ? Au peu d'empressement de leurs aînés à jouer les cicérones ? À d'obsolètes supports de communication ?

Ou bien plus simplement, à l'indifférence des collégiens et lycéens envers une instance dont beaucoup ignorent à peu près tout ?

Toujours est-il que, lors de sa mise en place, le 4 septembre suivant (cf. Le Médianimonastérien # 14 octobre 2021), seuls six adolescents reçurent l'écharpe tricolore dont, normalement, Apolline, Anaë, Ethann et Yann, élus, trois mois plus tôt, par leurs camarades des classes de CM2, (Saint-Blaise et Tambour).

: ̗̀➛ Promus entre-temps collégiens, de ces récipiendaires, nous n'entendrons plus parler.

: ̗̀➛ De tête, faisons la soustraction : 6 - 4 = 2. Conclusion : dans un intervalle de huit mois, les promoteurs du projet ne seraient donc parvenus à "pécho" que deux ou trois autres jeunes gens, dont Louis Damance, (judoka prometteur, lisait-on dernièrement) et, peut-être, au second plan, à gauche, Jarod Crépet-Schira ?!

: ̗̀➛ Car, dans ce même numéro 14 du Médianimonastérien, la courte relation de cette intronisation s'orne d'une vignette sur laquelle se détachent, plus ou moins nettement, outre les récipiendaires, Jean Hirli, Charles Michel et Katia Crépet-Schira.

Petit bond en avant. Nous filant entre les doigts, la chronologie nous transporte au samedi 26 février 2022, où rebaptisé "comité des jeunes" dans Vosges Matin, deux filles et quatre garçons posent devant un objectif immortalisant des nouveaux visages, dont ceux de Lucie et Laura ainsi que, sans plus aucune ambiguité, celui de Jarod.

Derrière eux, de gauche à droite : Jean Hirli, Charles Michel, Olivier Gérard, "Facebook" Frédérique Kauffmann et Katia Crépet-Schira.

: ̗̀➛ Grand bond en avant. 21 mois plus tard, samedi 4 novembre 2023, titre de Vosges Matin :

"Moyenmoutier : les cinq membres du conseil municipal des jeunes veulent être rejoints par de nouvelles têtes".

Un peu plus loin : "Le conseil municipal des jeunes recrute des jeunes de 14 à 18 ans (et non plus de 11 à 18 ans) pendant deux ans". Quant aux CM2...

Puis, un cliché montrant Charles Michel aux côtés de Laura, Louis, Lucie et Jarod avec, "pour la première fois à l'image", sa soeur Ninon.

Au titre de ce Conseil, nous n'en connaissions jusqu'alors que le prénom, du fait de sa présence, aux côtés de son adjointe de maman, lors des mariages en mairie.

En guise d'épilogue.

Du Club des cinq au Clan des sept, (combien d'enfants lisent encore Enid Blyton ?).

: ̗̀➛ Au début du mois dernier, Océane et Léa ont officiellement rejoint notre quintet (quintette ? pentagone ?) qui s'est doté, démocratiquement, espère-t-on, d'un bureau composé de Léa Valentin, Ninon et Jarod Crépet-Schira. C'est ce que nous apprend Vosges Matin du 4 mars dernier, relayé par le numéro 42 du Médianimonastérien, daté de ce mois d'avril.

Numéro dans lequel, sous le titre Jeunesse : le Conseil Municipal des jeunes grandit, apparaît cette benoîte phrase : "Toutes deux (Océane et Léa) ont été accueillies avec enthousiasme par l'équipe en place depuis quelques années".

Pour deux ou trois membres de cette équipe, bien au-delà des deux années "règlementaires"! Mais nul reproche à leur encontre et que le Conseil Municipal des Vieux commence par montrer la voie !

: ̗̀➛ Jeunes gens, bravo pour votre humanité et votre dévouement ! Nous le disons d'autant plus sincèrement que tel de nos proches en a récemment bénéficié ; applaudissement aussi pour votre présence lors des cérémonies patriotiques, ports de drapeaux et dépôts de gerbes notamment.

Qu'importe si, pour qualifier la survie de votre petit cercle, volent ici et là, des "forceps", "obsession déraisonnable", "acharnement thérapeutique" !

Et c'est sans importance qu'il s'appelle Conseil Municipal des Jeunes ou autrement, ou qu'il ne "s'appelle pas", l'essentiel résidant dans votre altruisme !

Parce que, partout en France, il y a de vos homologues avec lesquels entrer en contact, voici un site que vous pourriez éventuellement consulter, celui de l'Association Nationale des Conseils d'Enfants et de Jeunes ╰┈➤ anacej.fr

Aucune, aucun d'entre vous n'a encore atteint ne serait-ce que le début de son "âge des possibles" : illuminé pour quelques-uns d'envahissantes "bouffées de bonheur", il devrait poindre dans les parages de votre majorité.

: ̗̀➛ Peut-être est-ce déjà, à vingt-six siècles de distance, le message que désirait vous transmettre l'hellène Socrate en affirmant que "rien n'est trop difficile pour la jeunesse".

 

*Tous les quatre, cinq ou six ans, l'INSEE étudie l'évolution et la structure de la population médianimonastérienne - et d'autres, bien sûr - par "grandes tranches d'âges", c'est-à-dire de quatorze ans en quatorze ans, (par ex : de 0 à 14 ans ; de 15 à 29 ans; de 30 à 44 ans,...).

Paru il y a deux petits mois, son dernier dossier sur notre commune présente les statistiques 2009, 2014 et 2020 et les variations afférentes; ce qui permet au site web ville-data.com, avec précaution et avertissement au lecteur, de faire des projections de sous-ensembles, c'est-à-dire des estimations de "petites tranches d'âges".

Sur la base desquelles - pointilleux s'abstenir - la tranche locale des 10 - 14 ans devait, en cette année 2021, tourner autour de 180 filles et garçons, quand celle des 15-19 ans voisinait les 160.

 

À VENDREDI PROCHAIN 12 AVRIL !

AU PROGRAMME : LA PRISE DE MOYENMOUTIER PAR LA TOILE


 

Comentarios


bottom of page